Proposition de loi "Sécurité Globale"

Le SNJ appelle la profession à interpeller les employeurs

Syndicats de journalistes, associations et collectifs de la profession, organisations de défense des droits de l'Homme, cinéastes et documentaristes et aussi des citoyens sont vent debout contre la proposition de loi (PPL) sécurité globale. L'article 24 est extrêmement attentatoire à la liberté de la presse et à la liberté d'informer.

Face à ce danger réel contre la liberté de la presse, le mutisme des éditeurs et patrons de médias ne peut plus durer. C'est pourquoi le SNJ appelle la profession à interpeller les employeurs.

Lire le communiqué complet ici.

A PROPOS

Maria Grazia Galati

Maria Grazia Galati, née à Milan en 1967 est depuis 1995, journaliste et publicitaire. De formation en langues et tourisme, elle exerce pendant huit ans à la rédaction du mensuel italien ”Gente Viaggi” (Rusconi/Hachette). A partir de 1993, elle commence à vivre et travailler à travers le monde (Londres, New-York, Hong-Kong, Lisbonne) pour de nombreuses revues italiennes et internationales.

En 2001, Maria Grazia Galati réside à Luxembourg où elle crée, avec sa consoeur Paola Cairo, le magazine officiel italien du Grand-Duché, PassaParola Magazine (www.passaparola.info).

Depuis 2008, elle intègre l'équipe radiophonique de langue et culture italienne VOICES BY PASSAPAROLA (www.ara.lu – aussi en streaming). Par ailleurs, elle organise des évènements de promotion de la langue et de la culture italiennes au Grand Duché de Luxembourg. Maria Grazia Galati a écrit de nombreux livres et guides touristiques. Son recueil de récits dédiés aux

femmes des Pouilles au titre Libere Dentro (Edizioni Grifo - Lecce) a été récompensé par deux prix littéraires et a été aussi traduit en français Libres à l'intérieur (Editions Convivium). Elle a aussi exercé pour le petit écran, toujours à Luxembourg, comme responsable de la rédaction italienne de LUXE TV d'abord, puis plus tard comme animatrice et reporter auprès de la chaine AIR TV.

P.A. Valenti, discours de Paris 2015

Libye - Anatomie d'un crime

C'est l'histoire d'un film qui n'aurait pas dû exister. Depuis la chute de Khadafi, le dictateur du désert, la Libye est une poudrière. Plus d’Etat. Deux gouvernements. Des ministres qui siègent un pistolet sur la tempe. Des centaines de milices armées qui kidnappent, rançonnent, torturent et violent.

Lire plus...

Edito

  • 1
  • 2
  • 3